02 98 39 62 25
Fax (sur rendez-vous) :
09 50 04 32 70
Contact Siège social : 5 Hent Meneyer, 29 950 Gouesnac'h, France.
Correspondance : 2 impasse de Kervégant, 29 350 Moëlan sur mer, France.

Monaco

Etat souverain confetti membre de l’ONU d’environ 2 km² (soit 4 km le long du front de mer pour 1 km de large), la principauté de Monaco comprend, le Rocher, qui est la vieille ville et Monte-Carlo, la nouvelle, créée en 1860. Les deux sont reliées par le port, la Condamine qui est aussi le quartier commerçant où se trouve le marché et le port Hercule, puis les quartiers de Fontvieille à l’ouest, centre d’affaires du tertiaire, industriel mais aussi résidentiel, et le Larvotto à l’est, où se trouve les plages artificielles.

A l’étroit sur ses 195 hectares, environ 25 % de son espace total ont été gagnés sur la mer, dont le quartier Fontvieille pour 31 hectares. Sur le mode américain, le plus haut building fait aujourd’hui 170 mètres de haut, ville démesurée à tous les niveaux, chaque m² est convoité, même le sous-sol abrite les accès autoroutiers, les parkings souterrains, et même des tunnels, réseaux d’escalators et d’ascenseurs entre les quartiers, plus d’une centaine ! La principauté compte environ 32 000 habitants.



Monaco



Monaco est incarnée par la famille princière des Grimaldi. Cette principauté est connue du monde entier, et pas seulement grâce à son Grand prix de Formule 1. Celui-ci a lieu en mai, le week-end de l’Ascension, il a la caractéristique d'être tracé dans les rues de la ville, sur 3.367 km en 78 tours, il se courre depuis 1929. En effet, un décor surréaliste règne ici, et vraiment ultra sécurisé, car les plus grandes fortunes viennent dans ses palaces et casinos.




Le Rocher Monaco





Le Rocher dispose de remparts, où l’on se promène sur le promontoire qui surplombe la Méditerranée, on y admire de belles façades, très souvent ocre et roses, de villas datant des XVIe au XVIIIe s. et en parcourant ces ruelles très chics. Un tour sur la place du Palais s’impose, pour y voir la relève de la garde à 11h55 tous les jours, (habillée de noir en hiver et en blanc l’été) un bâtiment majestueux à la gloire de la famille Grimaldi, plus beau que vrai dirait-on, avec une belle vue sur le port depuis le parapet de la place, avec ses canons et boulets des XVIIe et XVIIIe s.

On visitera avec grand intérêt le Musée Océanographique, créé en 1910 par le Prince Albert 1er, qui menait 28 expéditions océanographiques entre 1885 et 1915. Ce musée exceptionnel, peut-être le plus impressionnant bâtiment de la principauté, est décoré tel un palais, il fut dirigé par le commandant Jacques-Yves Cousteau lui-même, de 1957 à 1989. On y découvrira notamment les aquariums et leurs 6 000 spécimens, et les collections du musée, et ses présentations toujours à la pointe de la recherche et de l’innovation la plus récente, et ceci toujours, et depuis le début, dans un but pédagogique.




Monte Carlophoto Drozdin Vladimir / Shutterstock.com



Monte-Carlo, son Rallye automobile et ses 4 casinos, sont célèbres dans le monde entier, la nouvelle ville fut principalement créé en 1863 par la Société des bains de mer. Elle fit la fortune de l’Etat monégasque. Le casino Monte-Carlo fut construit par Charles Garnier en 1878. Il comprend plusieurs bâtiments, dont le théâtre-opéra qui accueilli dès 1917 les Ballets russes et ceci jusqu’en 1962. Le hall, les salons de jeux, le boudoir-fumoir, la terrasse dominant la mer, tout est véritablement unique et splendide, ornés de multiples chef d’œuvres de décoration. Le mot luxe a ici pleinement son sens.



Casino de Monte-Carlo




Beaucoup de choses, de musées à visiter à Monaco. On ne manquera pas d’aller aussi admirer les cactées et plantes semi-désertiques (Mexique, Afrique australe) du Jardin exotique, suspendu et accroché à la falaise, avec plus de 7 000 spécimens qui se plaisent bien ici, dont certains depuis plus de 100 ans (1913). Le panorama est superbe, avec sa vue sur la principauté, et la Riviera italienne toute proche. Visite à associer avec, en bas du jardin, la grotte de l’Observatoire et à découvrir aussi, le musée d’Anthropologie préhistorique. On ira sans nul doute voir également une aute curiosité, le jardin japonais de Yasuo Beppu sur ses 7 000 m² dans le quartier du Larvotto. Principes shintoïstes, et espace Zen règlent l’ordonnancement de l’œuvre rêvée par la Princesse Grace de Monaco.